Phobie sociale au travail : comment survivre en entreprise ?

Le lieu de travail peut se révéler complexant pour certaines personnes, notamment si vous partagez le même espace avec d’autres individus.

Au lieu de vous y sentir à l’aise, vous avez du mal à vous retrouver avec ce vaste monde autour de vous.

Vous pourrez alors nourrir une phobie qui ne rime vraiment pas avec le travail.

Phobie sociale au travail comment survivre en entreprise

Cette peur des autres vous empêche d’évoluer normalement au quotidien dans votre entreprise et de vous donner à fond.

Vous souffrez de phobie sociale au travail ?

Voici alors quelques astuces pour survivre en entreprise.

Exposez-vous à vos peurs

La phobie sociale a parfois des effets désastreux sur les travailleurs en entreprise.

À ce sujet, vous pouvez avoir plus d’infos sur cairn.info.

Pour survivre en entreprise face à la phobie sociale, la meilleure manière est de faire face à vos peurs.

Il s’agit du traitement de vos peurs par rapport aux autres, par le procédé de l’exposition.

L’individu, parfois acculé par ses peurs a tendance à les fuir.

En entreprise, vous avez besoin d’être au top.

Alors, restez sur vos gardes et affrontez le regard des autres, leur critique, leur présence.

Cette exposition à votre phobie doit se faire de manière graduelle et surtout sans appréhension des aspects qui provoquent cette phobie.

Si possible, listez par ordre d’importance l’ensemble des situations en entreprise qui vous angoissent.

L’essentiel est alors de les combattre une à une.

Participez au travail collaboratif

Vous avez peur des autres en entreprise ?

Alors la meilleure manière de vous en sortir est d’aller vers eux.

L’entreprise est généralement un espace où le travail en équipe est une norme.

Alors, l’idéal est de proposer votre aide.

N’attendez pas qu’on vienne vous chercher.

Vous savez que vous faites partie d’un projet, alors proposez vos idées, apportez vos critiques, donnez votre avis.

Si l’idée d’affronter vos collègues en entreprise vous terrorise, proposer votre aide est une manière de vous décharger de toute cette angoisse.

En vous concentrant sur la tâche que vous devez accomplir et sur les soutiens des autres personnes, vous pourrez détourner l’attention sur vous.

Vous ne vous sentirez plus comme le centre du monde.

Désormais, l’objectif commun est la réussite du projet dans lequel tout le monde est mis à contribution.

Accordez-vous une pause

En entreprise, plus vous laissez dominer par la peur et l’angoisse que vous incite la présence des autres, plus cela dominera votre cerveau et plus vous associerez votre présence dans les locaux avec votre anxiété.

Alors, pensez à vous accorder une pause pour vous détendre.

Lors des heures de pauses, vous pouvez pratiquer une activité sportive afin de vous détendre.

Vous pourrez également opter pour des techniques de relaxation afin de calmer l’anxiété qui vous gagne.

Parfois, les durées de pauses étant courtes en entreprise, il s’agit là d’une solution efficace.

Il en est de même pour la technique dite de visualisation qui consiste à se définir une image mentale de la détente.

Sans bouger de votre bureau, vous pourrez par exemple imaginer un beau coucher de soleil sur une plage, le balancement d’un hamac sous un ciel bleu, la danse des feuilles tombées d’un arbre, etc.

Parlez de votre phobie à un professionnel

Si vous vous sentez impuissant face à la phobie sociale au travail, vous devez absolument demander de l’aide.

Alors, contactez un professionnel afin de lui parler de vos difficultés en entreprise.

Quand la phobie sociale atteint des niveaux importants, l’individu a tendance à recourir à la prise de médicaments ou à certaines substances dangereuses comme l’alcool ou certaines drogues afin de faire disparaître cette inhibition.

Malheureusement, cela entraîne parfois des effets secondaires aux conséquences multiples.

La technique de la thérapie cognitivo-comportementale peut se révéler efficace.

En parlant avec le professionnel, il pourra vous proposer d’autres exercices réputés pour leur efficacité contre la phobie sociale de manière générale, au travail en particulier.

C’est le cas notamment de la méditation par le yoga, de la respiration par la cohérence cardiaque, de la pratique de l’affirmation de soi, entre autres.


Articles connexes :

Travail à domicile : le métier pour les agoraphobes ?

Comment monter en vibration en s’entourant des bonnes personnes ?